Skip to navigation – Site map
RECENSIONS

« L’Excentricité », Colloque international, Université de Bourgogne 5-6 novembre 2010

Sophie AYMES and Laurent Mellet

Full text

1« The most common form of eccentricity of all was one that could be seen as another exaggeration of Englishness, its innate conservatism » (Langford 2000 : 305). Au cœur des nombreux couples de notions a priori antagonistes que met au jour toute réflexion sur l’anglicité, l’excentricité occupe une place toute particulière.

2Ce colloque s’est proposé d’aborder ses différentes acceptions dans le domaine anglophone du XVIe siècle à nos jours. Il a permis à la fois de retracer une histoire critique et de théoriser un concept qui semble s’imposer et se trouve régulièrement convoqué lorsque l’on songe au « caractère » anglais. Ce colloque s’inscrivait ainsi dans le prolongement de celui sur l’anglicité organisé par l’Université de Bourgogne en mars 2007, en s’adressant aux anglicistes spécialistes de littérature, civilisation, histoire des idées, histoire de l’art, épistémologie, et des rapports texte/image.

3Le sens géométrique et astronomique du mot contient un paradoxe décliné dans son acception figurée en termes sociaux, comportementaux, artistiques ou encore nationalistes : entre normativité et atypie, conscience d’un centre et décentrement, l’excentricité est la promesse d’une irrégularité soutenue sans faillir, ce qui fait d’elle une constante, un gage de continuité. Cette rencontre scientifique a notamment permis d’aborder comment l’époque contemporaine redéfinit ces constantes incarnées notamment par les grands excentriques de l’ère victorienne et véhiculées par de nombreuses biographies.

4La réflexion littéraire visait notamment à interroger les liens entre l’excentricité et l’understatement ou la réserve, l’éloignement, la mise à l’écart et l’étouffement du littérairement scandaleux, ou encore la constitution du canon littéraire. En civilisation, des domaines comme la sociologie, l’institution médicale, l’économie et la politique ont pu être convoqués. Les travaux sur l’image excentrique ont envisagé la possibilité d’une excentricité purement stylisée, ou encore celle d’une mise en images (dans le cas d’une illustration ou d’une adaptation cinématographique) comme décentrement du sujet ou du texte. L’étude de la volonté idéologique et esthétique de rompre avec la norme s’est avérée centrale. Les interventions se sont attachées à montrer si la dimension d’abord thématique et culturelle d’une excentricité typiquement anglaise (à redéfinir) conduit nécessairement à des modes de représentation, des esthétiques, des discours, des rhétoriques, des images et des stratégies d’écriture à leur tour tout aussi excentriques, et si cette excentricité formelle est elle aussi anglaise par essence.

5Les communications, exposées en français ou en anglais, feront l’objet d’une publication en anglais. Les textes qui ont été présentés lors du colloque sont les suivants :

6Catherine HOFFMANN (Université du Havre). “A narrator and his uncle. The uses of eccentric character in Anthony Powell’s A Dance to the Music of Time”.

7Adèle CASSIGNEUL (Université de Toulouse le Mirail). “Virginia Woolf’s Eccentric Readings”.

8Shannon WELLS-LASSAGNE (Université de Bretagne Sud). “Elizabeth Bowen, writing in and from the margins”.

9Victoria CARROLL (Curator of History of Science, Science Museum, London) “Exhibiting eccentricity in science: lessons from the nineteenth century”.

10Claire VIAL (Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle). « Excentrique, excentré : le diable médiéval dans tous ses états ».

11Ignacio RAMOS GAY (University Castilla-La Mancha, Spain). “Oscar Wilde’s ultra-English anti-Englishness”.

12Gilbert PHAM-THANH (Université Paris 13 - Nord). « Hommes excentriques dans une société androcentrique : figures du dandy dans la littérature britannique du XIXe siècle »

13Julie TARIF (Université d’Angers). « Traduire les excentricités linguistiques dickensiennes : entre normes et idiosyncrasies ».

14Caroline BERTONÈCHE (Université Stendhal-Grenoble 3). “Lord Byron’s eccentricities”.

15Frédérique FOUASSIER (Université François Rabelais, Tours). “William Clowes’s treatise on syphilis (1579): a trebly eccentric work?”

16Nicole TERRIEN (Université de Rennes 2). “In search of an elusive ‘core of being’, the figure of the eccentric in Jean Rhys’s novels”.

17Floriane REVIRON-PIÉGAY (Université Jean Monnet, Saint-Étienne). “Jean Rhys’s Wide Sargasso Sea: ex-centering Jane Eyre?”.

18Myriam-Isabelle DUCROCQ (Université de Paris-Ouest Nanterre La Défense). « James Harrington (1611-1677), théoricien d’une République égalitaire : une figure excentrique de la pensée politique anglaise ? »

19Matthew LEGGETT (Université de Bourgogne). “British parliamentary eccentricity”.

20Alain MORVAN (Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle). “From oddities to extravagance: Smollett’s eccentrics in Roderick Random”

21Susan PICKFORD (Université Paris 13 ‐ Nord). “Eccentric travel writing in England after Sterne”

22Dr. James GREGORY (University of Bradford, Division of Humanities). “Originality and Aboriginality: Eccentricity in the British Empire”

23Marie-Odile BERNEZ (Université de Bourgogne). “Eccentric women? Gender and the notion of eccentricity in the eighteenth century”.

24Marianne CAMUS (Université de Bourgogne). “Victorian fiction: Can one be aneccentric and a woman?”

25Alessio BERTINI (University of Florence). “The 1990s and the season of the Young British Art: between scandals and preservation of order”.

26Kari KALLIONIEMI (University of Turku, Finland). “Englishness, performing eccentricity and rock-star Peter Gabriel”.

27Nicolas DEVIGNE (Université de Valenciennes). « Excentricités ontologiques et spatiales, une pratique du décentrement photographique à l’époque victorienne ».

28Brigitte FRIANT KESSLER (Université de Valenciennes). “Hilarious headdresses and the comic art of defying gravity”.

Top of page

References

Electronic reference

Sophie AYMES and Laurent Mellet, « « L’Excentricité », Colloque international, Université de Bourgogne 5-6 novembre 2010 », Textes et contextes [Online], 5 | 2010, Online since 21 November 2017, connection on 04 July 2022. URL : http://preo.u-bourgogne.fr/textesetcontextes/index.php?id=289

Top of page

About the authors

Sophie AYMES

Centre Interlangues : Texte, Image, Langage – UFR Langues et Communication, Département d’Anglais, 2, Boulevard Gabriel, 21000 Dijon

By this author

Laurent Mellet

Centre Interlangues : Texte, Image, Langage – UFR Langues et Communication, Département d’Anglais, 2, Boulevard Gabriel, 21000 Dijon

By this author

Top of page

Copyright

Licence Creative Commons
Les contenus de la revue Textes & Contextes sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution 4.0 International.

Top of page
  • Logo Université de Bourgogne
  • Logo Centre Interlangues TIL
  • Logo MSH Dijon