Skip to navigation – Site map

Vincent Gay (coord.), Pistes pour un anticapitalisme vert, Paris, Syllepse, 2010, 130 p.

Georges Ubbiali

Index terms

Top of page

Full text

1Avec ce premier volume les éditions Syllepse inaugurent une nouvelle collection, Les Cahiers de l'émancipation , dont le principe reprend celui de feu Les Cahiers de Critique communiste. Sur le même principe, ces Cahiers de l'émancipation rassemblent autour d'un thème commun (sont indiqués à paraître un volume autour du féminisme et un autre sur la question des discriminations) un ensemble d'auteurs qui offrent des articles cursifs. Après une introduction assez banale du coordinateur du volume, le lecteur découvrira six articles d'un exceptionnel intérêt (au moins pour cinq d'entre eux). L'économiste François Chesnais ouvre le bal avec une contribution de haut niveau sur la place de l'écologie dans le projet révolutionnaire du XXIe siècle. Daniel Tanuro lui succède pour une relecture de Marx à l'aune de la distinction des types d'énergie, indiquant la confusion dans la tradition marxiste entre l'énergie de flux et celle de stock, avec toutes les conséquences théoriques et politiques qui en découlent. A mon avis, bien que très ramassé, cette contribution domine le recueil par la pénétration des arguments avancés. Suit un impressionnant tableau des dégâts que le capitalisme cause jour après jour à la biodiversité, même si le ton apocalyptique d'Armand Farrachi mériterait sans doute d'être un peu relativisé. Laurent Garrouste développe un aspect trop rarement évoqué dans l'argumentation écologiste, y compris la plus radicale, l'articulation entre l'exploitation au travail et les conséquences sur la santé des travailleurs. L'intérêt du lecteur retombe hélas d'un sérieux degré à la découverte de la contribution de Manuel Gari sur le changement climatique. Non que le thème soit négligeable, bien au contraire. Mais l'auteur se contente d'aligner un certain nombre de poncifs tout droit issus des conférences intergouvernementales et recommandations d'experts, sans que la dimension de luttes n'émerge vraiment de son propos. Enfin, il revient à Vincent Gay de conclure par un texte traçant utilement les linéaments de la naissance de l'écologie politique avant 1968. On l'aura compris, ces Cahiers de l'émancipation inaugurent de manière très stimulante intellectuellement une nouvelle collection sur un thème aujourd'hui décisif pour la pensée radicale. Le lecteur ne peut que souhaiter le prolongement d'un tel effort, en espérant qu'un tel niveau de qualité soit toujours au rendez-vous.

Top of page

References

Electronic reference

Georges Ubbiali, « Vincent Gay (coord.), Pistes pour un anticapitalisme vert, Paris, Syllepse, 2010, 130 p. », Dissidences [Online], Écologie, néo-libéralisme, Online since 19 December 2012, connection on 22 August 2019. URL : http://preo.u-bourgogne.fr/dissidences/index.php?id=500

Top of page
  • Logo Université de Bourgogne
  • Logo MSH de Dijon