À propos

Sommaire

PREO en quelques mots

PREO est une plateforme de diffusion de publications en série en accès libre. Elle s’adresse à la communauté des chercheurs et accompagne leurs projets éditoriaux : création de nouvelles revues au format numérique natif et transition de l’imprimé vers le numérique, jusqu’à leur éventuelle migration vers d’autres plateformes d’envergure.

Portée par la Maison des Sciences de l’Homme de Dijon, PREO utilise le logiciel libre Lodel pour la diffusion de revues et de collections. Les contenus sont édités au format XML-TEI grâce à la chaîne d’édition structurée Métopes. L’hébergement est assuré par la Direction du numérique de l’université de Bourgogne. Cette plateforme de diffusion est adossée au service d’accompagnement à l’édition de la MSH de Dijon. PREO est membre du pôle éditorial de la COMUE Université Bourgogne Franche-Comté aux côtés des Éditions universitaires de Dijon et des Presses universitaires de Franche-Comté. À ce titre, elle bénéficie de la complémentarité de plusieurs corps de métiers : de l’édition à la diffusion en passant par la numérisation, le référencement ou l’archivage.

Un engagement pour la science ouverte

En 2006, la MSH de Dijon a mis en place « revuesshs », un serveur de revues qui avait pour but d’accompagner les projets de publication en série des laboratoires de l’université de Bourgogne. L’objectif était alors d’offrir un hébergement local et gratuit. Jusqu’en 2016, ce premier serveur a accueilli 8 publications en série.

En 2017, ce projet devient une Pépinière de Revues Open Access (PREO) et s’inscrit pleinement dans le mouvement de la science ouverte. PREO intègre alors à son offre de service un accompagnement à une éventuelle migration vers d’autres plateformes de diffusion nationales ou internationales. Cette orientation du projet s’est traduite par une première phase de professionnalisation en adoptant la chaîne éditoriale XML-TEI Métopes. En 2018, la nouvelle plateforme de diffusion est rendue publique, et une convention entre OpenEdition et l’université de Bourgogne est conclue. Ce partenariat répond aux recommandations du Plan national pour la science ouverte du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation. Cette coopération avec OpenEdition profite à deux plateformes en France, celle du pôle éditorial Lyon Saint-Étienne (Prairial) et celle du pôle éditorial de la COMUE Université Bourgogne Franche-Comté (PREO).

L’engagement de PREO pour la science ouverte porte avant tout sur :

  • l’adoption de la voie diamant, gratuite pour les auteurs et les lecteurs, sans cession exclusive des droits d’auteur et avec des licences de diffusion ouvertes ;
  • la pratique d’une édition structurée, l’interopérabilité des métadonnées et la pérennité des contenus (format non propriétaire).

Partenaires et réseaux

PREO coopère avec les infrastructures de recherche OpenEdition, Métopes et Persée. L’activité de PREO s’inscrit dans les engagements relatifs à l’édition de l’IR RnMSH (Réseau national des Maisons des Sciences de l’Homme). L’équipe s’implique dans les réseaux professionnels Repères, Mir@bel et Médici.

Repères

La convention signée en 2018 avec OpenEdition comportait un engagement mutuel tripartite à développer un réseau francophone de plateformes de revues : c’est ainsi que Repères (réseau des pépinières de revues scientifiques) a été fondé en novembre 2018 à l’initiative de l’Université Jean Moulin Lyon 3 (Prairial) et de la MSH de Dijon (PREO). Il rassemble des plateformes de diffusion et des pépinières dans l’objectif de mutualiser leurs efforts : développements techniques, formation, documentation, promotion d’une édition scientifique ouverte (voir la présentation de Repères).

Image

Spoc QUERO

Le premier livrable de Repères est un SPOC (Small Private Online Course) intitulé “QUERO” (qualité éditoriale, référencement et outils de l’édition scientifique ouverte). Porté par l’université Toulouse Jean-Jaurès, il a fait l’objet d’un dépôt de projet lauréat auprès du GIS URFIST en 2019 dont la MSH de Dijon (UAR3516 CNRS-UBFC/uB) et l’université de Lyon 3 sont partenaires.

Ce dispositif de formation à distance à l’échelle nationale vise à toucher des publics spécifiques pour faire évoluer les pratiques professionnelles dans le contexte de la science ouverte. Il est composé de 7 modules d’enseignement :

1. Environnement global de l’édition scientifique ouverte publique
2. Cadre légal d’une revue
3. Critères de qualité éditoriale QUERO
4. Suivi éditorial d’une revue
5. Structuration des métadonnées et des contenus
6. Outils d’édition structurée
7. Référencement et visibilité des revues via les systèmes d’information

La MSH de Dijon s’est impliquée dans le dépôt de projet qui a préfiguré la réalisation, puis dans le co-pilotage des modules 2 (Daniel Battesti) 3 et 7 (Armelle Thomas).

Pour en savoir en plus.

 

En savoir plus : Armelle Thomas, « Le Réseau de pépinières de revues scientifiques REPÈRES : un révélateur de la complémentarité des métiers de l'infodoc et de l'édition », I2D – Information, données & documents, A.D.B.S., 2020, Pratiques éditoriales dans les métiers et services de l’information-documentation, 2 (2), pp.144-148. <hal-03037321>

 

Mir@bel

Image

Le réseau Mir@bel créé en 2009 doit son existence à la volonté de professionnels de l’IST de « Mutualiser les Informations sur les Revues et leurs @ccès dans les Bases En Ligne ». Phénomène rare, ce réseau est adossé à une base de connaissances dont le contenu est librement accessible et réutilisable.

La Maison des Sciences de l’Homme de Dijon a rejoint en 2016 le comité de pilotage aux côtés de Sciences Po Lyon, Sciences Po Grenoble et de l’ENTPE, dans l’objectif de faire concorder le référencement des revues scientifiques françaises dans Mir@bel et la déclaration de leur politique de publication dans le système d’information Sherpa-Romeo du JISC (Joint Information Systems Committee).

La couverture du corpus initialement signalé a beaucoup évolué en matière de disciplines (SHS et STM) et de domaines géographique et linguistique puisque la base recense des titres à une échelle internationale. Ce corpus progresse et s’étend en fonction des besoins et de l’investissement des établissements partenaires.

Le réseau fédère plus de 200 membres bibliothécaires, documentalistes ou éditeurs, issus d’une centaine d’institutions francophones.

En 2022, Mir@bel a officiellement ouvert un service de déclaration des politiques de publication dédié aux éditeurs et à tous les responsables de revues académiques françaises. La MSH de Dijon s’implique depuis dans l’équipe de modération interne au réseau Mir@bel, et mandatée pour cela par le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI).

En savoir plus : Bernard Teissier, Armelle Thomas, « Déclaration des politiques des revues scientifiques françaises : un nouveau service via Mir@bel et Sherpa Romeo ». MEDICI, cycle de webinaires 2021, Médici - réseau des métiers de l'édition scientifique publique, Dec 2021, Lyon et Dijon (online), France. <hal-03543256>