Skip to navigation – Site map
ARTICLES

Appel à contribution pour le numéro 8/2013 de la revue Textes & Contextes http://revuesshs.u-bourgogne.fr « Avatars du conte au XXe et XXIe siècle » Sous la direction de Nicolas Bonnet, Professeur à l’Université de Bourgogne

Full text

1Quelles transformations le conte a-t-il connues au cours du dernier siècle et quelle place occupe-t-il aujourd'hui dans le système littéraire ? Peut-on parler d'un renouvellement substantiel du genre?

2On se demandera de quelle manière les sous-genres traditionnels (le conte de fées, le conte satirique, le conte philosophique, l'apologue etc) ont évolué et quelles nouvelles formes sont apparues au cours du XXe siècle. On étudiera les phénomènes de contamination et d'hybridation générique. Si le conte et la nouvelle ont une origine historique et une matrice formelle communes, la distinction qui s'est opérée à l'époque classique entre ces deux genres est-elle encore aujourd'hui aussi nette?

3On s'interrogera sur le fondement d'un certain nombre de propriétés traditionnellement attribuées au genre et sur la pertinence de leur application en ce qui concerne la définition du conte moderne et postmoderne:

4-le format réduit (la brièveté caractérise-t-elle nécessairement le conte?)

5-la nature essentiellement imaginaire de l'intrigue (la distinction entre récit vraisemblable et récit fabuleux résiste-t-elle à la crise du paradigme réaliste? Quelles nouvelles définitions des catégories telles que le fantastique et le merveilleux ont-elles acquises au cours du XXe siècle?

6-le caractère exemplaire du héros (le personnage du conte moderne est-il toujours réductible à un type? Le héros du conte a-t-il échappé à la crise qui a affecté le personnage romanesque au XXe siècle? )

7-Tous les éléments du récit sont-ils dans l'économie du conte étroitement subordonnés au développement de l'action?

8-Le rapport conventionnel à l'espace (lieux exotiques) et au temps (passé indéterminé et mythifié) qui signe la plupart des contes classiques est-il encore un trait pertinent du conte contemporain?

9Telles sont quelques-unes des questions auxquelles le collectif tentera de répondre.

 

10Les approches historiques et sociologiques garantiront la nécessaire contextualisation du phénomène littéraire et contribueront à rendre compte de son évolution au cours du XXe siècle. On pourra ainsi se pencher non seulement sur les conditions d'émergence de nouvelles poétiques mais aussi sur l'horizon d'attente du lectorat et les modalités de réception du conte. À quel lecteur modèle est-il destiné? S'adresse-t-il exclusivement à un jeune public? Y a-t-il toujours coïncidence entre le projet éditorial, le public visé et le succès parfois inattendu que l'œuvre rencontre auprès d'un vaste public?

11La dimension formelle et stylistique du conte fera bien entendu l'objet d'une attention particulière. Après les travaux historiques des formalistes, des structuralistes, des sémioticiens et des pragmaticiens, quelles sont aujourd'hui les nouvelles approches théoriques et critiques propres à démonter cette construction littéraire qui sous les dehors spécieux de la simplicité dissimule parfois un dispositif narratif des plus élaborés?

12On s'interrogera sur les frontières entre réécritures et créations originales et l'on étudiera la manière dont les contes traditionnels ont été revisités et réactualisés. On pourra ainsi étudier les relations que telle ou telle production hypertextuelle entretient avec son hypotexte (variation, continuation, transposition, pastiche, parodie, etc.). Quels sont les traitements subis par l'histoire (la matière diégétique) ? Comment les modalités de l'énonciation et les procédés narratifs ont-ils évolué ? Quelles stratégies inédites sont-elles empruntées dans la mise en intrigue et dans la construction du récit ? À côté de la reprise ironique et ludique des topoi, typique des poétiques post-modernes, assiste-t-on aujourd'hui à l'émergence d'un nouveau type de conte capable de s'affranchir des conventions traditionnelles ?

13On s'intéressera aux modalités de transmission du conte, qu'il s'agisse de la permanence ou de la reviviscence de la transmission orale à travers les' performances' de certains conteurs ou de l'émergence de formes liées à l'apparition de nouveaux media (radio, télévision, internet). On pourra prendre pour objet d'étude les expériences de créations collectives qui se sont développées au cours des dernières décennies sur la toile.

14Le conte étant traditionnellement accompagné d'une illustration, on pourra s'interroger sur les nouvelles esthétiques graphiques et sur la relation qui se noue entre texte et image dans la conception de l'œuvre.

15On n'exclura évidemment pas du champ d'investigation les formes dérivées, telles l'adaptation radiophonique, théâtrale ou cinématographique du conte.

16Le collectif ayant pour ambition de rendre compte des avatars du conte dans les différentes aires linguistiques et culturelles relevant des compétences du laboratoire TIL, il intégrera aussi bien les contributions des spécialistes des littératures des pays de l'Europe occidentale et orientale que celles des américanistes.

17Les articles pourront être rédigés dans l'une des langues du laboratoire: allemand, anglais, espagnol ou italien.

18Contact et envoi des propositions uniquement à l’adresse : revuetil@u-bourgogne.fr

Top of page

References

Electronic reference

« Appel à contribution pour le numéro 8/2013 de la revue Textes & Contextes http://revuesshs.u-bourgogne.fr « Avatars du conte au XXe et XXIe siècle » Sous la direction de Nicolas Bonnet, Professeur à l’Université de Bourgogne », Textes et contextes [Online], 8 | 2013, Online since 21 November 2017, connection on 23 October 2019. URL : http://preo.u-bourgogne.fr/textesetcontextes/index.php?id=406

Top of page
  • Logo Université de Bourgogne
  • Logo Centre Interlangues TIL
  • Logo MSH Dijon